Le Tréponème Bleu Pâle

23 mai 2017

TEMPS SUSPENDU ...

 

... SIESTE ULTRAMARINE

 

Barbie Turik

 

 

Soap Press

 

Posté par leoncobra à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 mai 2017

INVECTIVE...

 

... La Poésie est un crime parfait

 

 

poésie

 

 

Au Parking – Poésie,

le sang des graffitis

dégouline jours et nuits

sur des cadavres exquis.

Mais plus personne dehors

ne réclame les corps.

 

Au Parking – Poésie

dans son Bunker secret

En sous-sol-mélodie,

le poète se tait.

Au Parking – Poésie,

 

La nuit éclaire la NUIT

 

Lumière

 

Posté par leoncobra à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2017

CAPRICES ...

 

...  LUNE NOIRE

 

Berrocal

 

POURQUOI ??? 

Jac Berrocal + David Fenech + Vincent Epplay - WHY Taken from the 7" out on April 2017, on Blackest Ever Black ( blackesteverblack.com ) Video by Vincent Epplay + Stephane Broc more info and preorder here : blackesteverblack.com/releases/why/

Press Release from the label :

Jac Berrocal, David Fenech and Vincent Epplay return to Blackest Ever Black with their first record since 2015’s Antigravity LP. Why brings three singular but complementary pieces together on one 7″. The title track is a louche but volatile art-rock panther-stalk…a cracked jazz ode on street hassle pitched somewhere between Vince Taylor-in-exile and PiL’s Metal Box…Berrocal on vocals, a rakish, slurring stream-of-consciousness that becomes a yowl of despair; drums loose and dub-delayed; Fenech’s jagged guitar phrasing set to stun, and Epplay’s electronics set to flay. ‘Ice Exposure’ situates Bef’s mournful, muted trumpet in the sort of eerie deep-freeze ambience that characterised Antigravity, and ‘Alienor en Aout’ coaxes a gloomy poetry from affectless cold war radio broadcasts.

Why are we so strange tonight?

Limited pressing (300 copies) with artwork by Vincent Epplay, available to pre-order now for April 28 release.

 

Jac Berrocal + David Fenech + Vincent Epplay - WHY

 

 

 OPEN YOUR EYES
BELGIUM'S FINEST PURVEYOR OF PSYCHEDELIC ROCK AND ACID FOLK ACTS

Open YourOpen Your http://openyoureyesprod.com/

 

Black Moon Tape - Point

Eyes is a "famil
a label constantly evOpen Your EyesDaiBLACBbbK MOON TAPElymotion video is a "family"
a label constan evolvinince 
sharing the world a

Acid

huniverse
a huge dose of psychedelic rock and acid-fo
ving since 2
sharing with the world and the una hu dos

Posté par leoncobra à 16:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2017

DIAGONALES ...

 

... ONDES OROGRAPHIQUES

 

 

prière Zen

 

La jeune fille bipolaire a rencontré l'homme aux 1600 visages en amont du fleuve.

A voix haute, il lisait ses lettres de guerre, paupières cousues, doigts tranchés, langue percée.

Dans les mauvaise herbes un troupeau de gnous se diffracte dans un éclair de feu.

Torches animales, épaves humaines ; à la règle de trois se substitue la preuve par deux.

On peut parler d'écriture dépressive.

L'imaginaire n'a plus lieu d'être.

La réalité virtuelle cannibalise l'émotion.

 

Turbulences

 

Posté par leoncobra à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2017

VITRIOL ...

 

... Juste un pion dans leur jeu

 

Rock my soul logo

Léon Cobra présente: ROCK my SOUL

 

ballad_of_hollis_brown_2_by_kennethwilson-d3cc618

BALLAD of HOLLIS BROWN

Rise

 

2°) SEVEN SHOTS

( seven new people born )

 

Leur morgue les préservait de toute sympathie humaine écrivait Marcel Proust. Une formule que l'on peut très bien appliquer à Monsanto et aux multinationales agro-alimentaires qui ont continué à pousser au suicide des milliers d'Hollis Brown.

Et pourtant le morceau de Dylan est toujours présent au fil des ans pour dénoncer le fléau !

dyla hb

En 1991, Stephen Stills dans son album still alone ressort la chanson puis Billy Childish l'adapte en 1992 avec un harmonica omniprésent.

Stephen ST

 

Billy C

Une version des Pretty Things en 2007 dans leur album Balboa Island.

Pretty T

Francis Cabrel, grand admirateur de Dylan, dans un album complet consacré au Zim, Vise le ciel ( 2012 ) reprend l'histoire de H.B.

2012-Vise_le_ciel

Le réalisateur David Lynch dans son album Big Dreams ( 2013 ) revisite le morceau avec une voix froide, déformée au voycoder pour un tekno-beat glacial.

david lynch

C'est avec RISE AGAINST  ( the social violence !??!!! ) et ce magnifique clip réalisé pour Amnesty International en 2012, issu de leur Chimes off Freedom, consacré au nouveau prix Nobel de littérature que je conclurai cette séquence.

 

Rise Against - Ballad Of Hollis Brown

 

 


15 mai 2017

MISERERE NOBIS ...

 

... MORT SUBITE

 

Rock my soul logo

Léon Cobra

présente:

ROCK my SOUL

ballad o

 

BALLAD of HOLLIS BROWN

 

House

 

1°) VIOLENCE & PAUVRETE

 

En 1963 Bob Dylan compose Ballad of Hollis Brown, la tragédie d'un petit fermier du Dakota su Sud qui ruiné, épuisé, se suicide avec toute sa famille à coup de fusil dans l'indifférence générale.

Ce titre sortira l'année suivante en 1964 sur l'album acoustique The Times they are a -changin', le chef d'oeuvre absolu du Protest Song.

 

bob times

 

Morceau folk répétitif,  lancinant, angoissant, il sera repris par une multitude d'interprètes. Chacun y apportant sa touche personnelle.

En 1965, Nina Simone nous offre une version au piano dans son album Let it all out.

 

nina simone

 

Cette même année Hugues Aufray adapte en français les meilleurs titres de Bob qu'il révèle au grand public dans Aufray chante Dylan.

aufray

Le groupe de la cote sud américaine Fusion Farm s'offre un délire Psyké sur ce titre en 1971.

fusion farm

 

Puis c'est au tour d' Iggy Pop & the Stooges de nous proposer une démo en 1972.

Rubber Legs- Back

Léon Russel, grand spécialiste des reprises de Dylan, présente sa version dans un trip zoulou tandis que Nazareth dans son album Lound'n'proud nous propose en 1974 une reprise Heavy Metal.

leon-russell-best-of-leon-ab

 

nazareth

 

La suite .... demain !

 

FUSION FARM hollis brown

 

 

14 mai 2017

ICONOCLASTE ...

 

 

... Une invraisemblable figure densimètrique

 

proverbes

 

 

Elisee-reclus2

Mieux vaut lire Elisée Reclus

qu'être

reclus à l'Elysée !

reclus

 

Posté par leoncobra à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2017

DOUBLE UNIQUE ...

 

... EXCLUSIVE DUPLICITé

 

duo

 

( IV )

 

Le père du terroriste végétarien attirait  les oiseaux migrateurs

en chantant des psaumes païens à l'orgue de barbarie.

J'ai accroché des pinces à linge au mur du son.

Ça coûte combien le bonheur ?

 

Je vogue à la dérive sur des rivières en crue.

Un sourire de glaise en rempart inutile.

j'ai brûlé mon dictionnaire de rimes et coupé le fil rouge.

Ça coûte combien le bonheur ?

 

 

le prix

 

Posté par leoncobra à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2017

LIMBORAMA ...

 

... LA MACHOIRE du CAÏMAN

 

 

au coeur

 

( III )

 

J'ai tranché les maux du sommeil mauve au sécateur cosmique,

donné à boire aux statues de marbre crème,

la jambe gauche fracturée, repliée sur le bas coté.

Ça coûte combien le bonheur ?

 

Torturé sous la tonnelle d'un jardin public par des bandits manchots,

j'ai démembré l'Imaginaire en taches minuscules,

saisi le code secret des illusions perdues.

Ça coûte combien le bonheur ?

 

 

capharnaHome

 

 

Posté par leoncobra à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2017

ARDOISE ...

 

... Un petit bouquet de roses fanées

 

greenkey

 

( II )

 

J'ai croisé l'Horreur et l'Avarice à la crêperie de la Corniche.

Les voleurs d'âme se sont installés rive gauche.

Des taureaux de plomb m'ont fait la grimace.

Ça coûte combien le bonheur ?

 

J'ai noyé mon chagrin sous un noyer plastique fabriqué à Nankin.

Eclusé 16 feuilles mortes et plumé des aras qui riaient

Je signe un chèque en blanc à la pénombre.

Ça coûte combien le bonheur ?

 

PINKJM

 

 

Posté par leoncobra à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]