Le Tréponème Bleu Pâle

23 avril 2021

TRAFIQUANT d'ART ...

 

... C6T

 

 

TBP résume

 

 

10°) Braconnages : ( Collages & Décollages pour l’Ailleurs )

 

blue b blog

 

Pirate de l’ère, Léon Cobra détourne, découpe, braconne, les mots et les images pour composer un éléphantesque Rébus-Couleurs comme une demande de rançon poétique aux macadémiciens de l’ universelle tristesse.

 

BLUE ONE

http://leoncobra.canalblog.com/albums/braconnages/index.html

 

 

triangles exquis

 

 

+ BalsamiqueS

 

Balsamiques

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2016/10/30/34499050.html

 

OS

 

FIN

Paon

Posté par leoncobra à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


21 avril 2021

Encre Sèche ...

 

... Les MOTS sont des PRISONS

 

 

résumé 10

 

 

) Situations Critiques : Poésies presque complètes ( 1974- 2014 )

 

situations critiques

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2008/10/22/11050675.html

 

 

No Paradiso

NORD HIVER EXPRESS

 

Pélerin en haillons sombres

 j’ai pris le train du Nord ce matin

pour le pays des brumes

sans lendemain


 

Des guirlandes de Noël décorent les cernes des humains

Je vomis ce cheval vapeur sans crinière,

gare à gare

Voyageurs diaphanes, voleurs diurnes,

passants hagards

Palais de glace, images nomades, désirs rapaces,

Des mots éclatent dans mon cerveau vorace

 

Cinq regards en deux lieux Quatre retards en trois yeux Six étages en cinq heures

 

Le train tangue

Je me souviens d’un canal orangé dans une ville néon à la chevelure de vitamines chimiques rousses

d’un prénom Tina

AMSTERDAM… WETERINGSCHANS 6… PARADISO

 

Poker menteur de maux moqueurs

Le stylo encre-grain de sable coule arme à larme

Signal d’alarme

 

Lèvres sur fond de gel Glue sur fond de glèbe Plèbe sur fond de grève

 

Un preneur de sons surgit dans le compartiment

Des aiguilles d’acier dans son lobe d’oreille gauche

Son assistant note sur une ardoise Peuple ou POPulace

Une fille en vison coupe mon champ de vision

24 décembre un jour comme un autre pour prendre le train du Nord

celui du pays plat et des canaux gelés

 

Je passe la frontière de NUIT sans rien voir

IL y a bien longtemps que plus personne ne m’attend quand je descends d’un train en marche mon cerveau à la main mais cette fois j’attends l’arrêt complet

 

Un couloir de gare, sale, poisseux

Y revenir pour trébucher

 

J’avance, j’aspire des vapeurs trop réelles

Je regarde une fleur sur le trottoir

Elle s’est suicidée il y a quelques heures

 Morte apétale…

 

Comment trouver des étoiles qui sachent rire

Au firmament elles filent

NORD HIVER EXPRESS….

Un wagon rose dans une taverne batave opiace

 

C’est le même endroit

Je n’ai pas bougé

Voie ferrée

Voix brisée

AMSTERDAM… WETERINGSCHANS 6… PARADISO

 

( Léon COBRA / Hiver 1974-1975 )

 

Diatribe II

 

Je ne sais plus.

Je ne sais plus très bien ce que j'ai écrit depuis 2O ans ; ce que j'ai mis en ligne, ce que j'ai refoulé.

Je ne sais plus très bien ce qui me plait, ce qui m'ennuie, ce que je massacre, ce que je maitrise, ce que je balbutie, ce que je rabâche sans arrêt, ce que je cherche à créer ou à détruire...

Je n'ai plus aucun repaire palpable. J'ai tout balancé sur l'autoroute virtuel comme dans un égout à ciel ouvert. C'est parti dans le tunnel du non-retour, sans radar de contrôle, sans double – trouble, sans accusé de réception...

 

Je touche, je retouche, je cartouche ...

J'ai ripoliné, vitrifié, caviardé, goudronné, bémolisé, griffonné quelques milliers de pages vierges.

Lits pliants / Jours de gala

intermèdes bleus-pâles signés COBRA.

 

Je ne suis pas un Serial Seller !

 

Kymographies en Kouan-Houa / scanners portables pour dialectes-diapositives,

je ne crée rien de neuf. Je rejoue de vieilles séquences.

Trop d’infusions, trop de redifusion.

 

On produit.

On produit à la chaine ; On produit sous licence. On produit en silence.

On produit brut, fauve, organique.

On reproduit.

On se reproduit .

 

On reproduit de substitution, on reproduit alimentaire.

On produit logique, on produit gaz carbonique.

On triche, on sous-traitre, on colle, on collectionne : falsification/ fabrication / confection/ cogestion/ congestion / bave à la pression / souscription / Soumission

 

On se livre de poche.

On se livre des pas perdus.

On se livre d'occasion...

 

Je ne sais plus très bien pourquoi j'écris.

Je ne sais plus très bien ce qui mérite d'être raconté, d'être partagé.

Je n'ai plus aucune envie de construire, de détruire, de pirater, de plagier, de prouver, d'émouvoir.

Je ne sais plus très bien pourquoi je continue.

Je ne sais plus…

Je ne …

Je...

 

Caméra Cobra

 

 

+ Daisy D ( un moustique a piqué des idées )

 

Daisy D

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2018/03/31/36279655.html

 

 à suivre ...

 

19 avril 2021

ICI RADIO VéRONICA ...

 

... PANIQUE à VONDELPARK

 

 

Stones ou beatles

 

 

) Rock my Soul : la fabuleuse épopée du Rock. ( avec la complicité de JMC CrocMort )

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2011/03/16/20644618.html

 

 

CROC COBRA

 

 

Antoine, Edouard, Evariste... c’était la mode des chanteurs contestataires affublés de leur seul prénom.

JMC Crocmort nous présente Armand.

Pas Armand Lomenech, le chanteur anarchiste breton mais Herman-George van Loenhout qui a choisit ce pseudo français.

 

 

Armand disque

 

Le dernier des Mohicans du Summer of Love de

1967.

ARMAND.

Le Hippie aux cheveux de feu.

 

armand sur scène

 

Protest-singer Hollandais, Armand est devenu « culte » avec une chanson : « Ben Ik Te Min ? ».

Il est décédé en 2015.

Ensemble, nous allons découvrir ce personnage haut en couleurs.

Herman-George van Loenhout est né à Eindhoven le 10 avril 1946, il y a grandi, étudié et a débuté sa carrière de musicien dès 1964.

Eindhoven c’est le berceau de la multinationale Philips, du constructeur automobile DAF et d’autres industries de pointe…Il y a une population bourgeoise et assez puritaine et celle des travailleurs.

En 1964, l’influence des Beatles, Rolling Stones, Kinks, Yardbirds permet aux jeunes Hollandais de bousculer cette bourgeoisie anti-jeunes.

Herman s’intéresse aussi aux groupes de rock, il joue dans un groupe d’amateurs, guitariste et chanteur…

Mais, l’écoute de chansons de Bob Dylan va l’orienter vers le folk-song : guitare/harmonica.

Il est très influencé par Dylan, Woody Guthrie, Pete Seeger et Joan Baez…

Il devient chanteur beatnik dès 1965, adopte le surnom Armand, car il est de la même famille que Donovan et Antoine…

Il écoute « Catch the wind » de Donovan, « La Guerre » et « Pourquoi ces canons ? » d’Antoine, le beatnik Français dont il traduit les paroles.

Engagé par la société discographique Philips, il enregistre son premier disque : »En nou Ik ‘ » = « Et bien MOI ! » avec déjà des paroles critiques.

Le mouvement PROVO va attirer l’attention des jeunes vers tous ces chanteurs de protest-songs.

Le succès n’est pas au rendez-vous pour Armand, il persévère dans la veine folk-song, enregistre un second single : « One of them is me »…

Trois mois plus-tard la radio libre « Radio Veronica » passe la face B du single : « Ben ik te min ? ».

Cette chanson va rester de nombreuses semaines en tête des meilleures ventes en Hollande et même à l’étranger…

« Ben ik te min ? » est une chanson contestataire dans l’esprit de la jeunesse batave, une critique du matérialisme, de la bourgeoisie, des rapports avec l’argent…Avec des mots très crus, Armand pose des questions : « Suis-je trop petit ? Parce que tes parents ont plus d’argent que les miens. « Te min «  étant perçu comme petit dans la misère. 

« Suis-je trop miséreux ? Parce que ton père conduit une plus grosse bagnole que mon père…

Le refrain martelé avec un jeu de guitare acoustique et suivi d’une ligne «Dylan » à l’harmonica fait mouche auprès des jeunes.

Avec cette chanson, Armand entre dans l’histoire du Nederbeat.

A l’affût de tout ce qui se passe ailleurs en matière musicale, Armand suit de près les groupes américains de la côte ouest : The Mama’s and the Papa’s, Barry Mc Guire, The New Christy Minstrel’s, Jefferson Airplane, Grateful Dead, The Byrds et un certain Scott Mc Kenzie qui connait le succès avec « If you go to San Francisco… »

Armand compose « Blommenkinders » ou « Les enfants-fleurs » qui assure sa renommée, il est considéré comme le chanteur Hollandais de la génération hippie : cheveux châtains-roux, bouclés, des tuniques colorées, des colliers, des clochettes, guitare et porte-harmonica, il se produit partout avec le même accueil chaleureux du public.

Il passe souvent au programme de Avro’s top pop, il devient progressivement un bon vendeur de disques pour Philips.

J’ai eu l’occasion d’entendre ses chansons à la radio flamande, j’ai adoré « Blommenkinders » que je fredonnais sur la route en 1967 !

Fin août 1967, le Festival Jazz-Bilzen en Belgique programmait ce qui se faisait de mieux en ce Summer Of Love : Adam’s Recital, Armand, Wannes Van De Velde, Baudewijn de Groot, Ferré Grignard, The Pebbles et Procol Harum…

De retour d’un trip dans le sud marocain, j’ai pas déposé mon sac de couchage, je suis parti en stop pour Bilzen.

Le vendredi 25 août 1967, j’ai assisté sous le soleil, aux prestations des différents groupes et chanteurs.

Armand se présente seul sur scène, guitare acoustique, porte-harmonica, habits hippies, cheveux bouclés, l’air sympa, tous les hippies sont Hollandais ou Flamands, ils font une ovation pour le chanteur qui termine son set par ses deux grands succès.

 

armand logo

 

Armand continuera à écrire des protests-songs, avec des paroles qui déplairont au label Philips, le fameux « Laat maar » ou « Laisse aller. ».

Il se lie d’amitié avec le chanteur-junkie Wally Tax, il fréquente le Fantasio, le Paradisio et autres endroit connus d’Amsterdam.

Il devient aussi un fervent partisan de la légalisation des drogues douces.

Enregistrant toujours des chansons sous de petits labels pour garder cette liberté artistique dont il a besoin, Armand poursuit sa carrière en sortant six albums de 1971 à 1981.

Un succès à nouveau avec : « Tandem au Maroc » et « Lijpe Harrie » en 1970.

En 1979 : »The Hascich Man » et “Waar is de rest ?”.

1996, il fête ses 50 ans avec un album : « A tribute to Armand »

En 1997 : “Ben ik te min ?” en version ska et instrumental.

Souvent interviewé à la télévision, Armand donnait son avis sur tous les sujets sociétaux, revenant sans cesse sur son combat pour légaliser le cannabis, il sortait alors son shilum, le bourrait de marijuana et tirait d’énormes bouffées, suscitant des attitudes contrastées chez les journalistes.

A la mort de son ami Wally TAX, chanteur de rock, il a interprété en acoustique tous les succès rock’s du groupe The Outsiders, un grand moment de télévision.

Il était devenu un personnage facilement reconnaissable : habits colorés, longue tignasse d’un roux flamboyant, fumant ses joints, avec un air sympa, il n’hésitait pas à jouer partout, en rue, dans des cafés, sans se prendre au sérieux. Marié à deux reprises, s’occupant de ses enfants, il a été à nouveau sous les projecteurs en participant à l’émission TV : « Op Volle Toerens d’Ali B » semblable à « Nouvelle star ».

Regain de notoriété, il joue avec le groupe The Kik, en juin 2015, il sort un nouvel album qui connait un bon succès.

Suivi d’une mini-tournée en Hollande, et dans une salle en Belgique à Kessel-Lo, quelques semaines avant son décès le 19 novembre 2015.

VN-Armand-200515-©-Lenny-Oosterwijk-K4B0116_preview

 

Armand restera un chanteur « culte » par sa chanson « Ben Ik te Min ? », un hippie sympa, un avocat de la légalisation des drogues douces…Pas mal pour un mec qui disait : « Ne prenez pas la vie trop au sérieux, vous ne survivrez pas de toute façon… »

A méditer.

So long ARMAND…

JMC CROCMORT avril 2021.

 

 

 

+ La fabuleuse épopée du Rock:

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2014/06/09/30042623.html

 

la fab'

 

à suivre ...

 

17 avril 2021

ZAZOU Zélé ...

 

... Zénith Zébré

 

zombie

 

 

7°) Alphabet sans fil conducteur : délires, délits, délices de A à Z.

 

 

alphabet

 

Cet alphabet ( sans fil conducteur ) se referme sur la 26 ème et dernière lettre Z, dentale sonore.

 

Lettre Z

 

Zoom sur les Zoroastriens avec ainsi parlait Zarathoustra, poème philosophique de F. Nietzsche ( 1883-1885 )

Zara

mais vous pouvez préférer lire Zazie dans le métro, un roman burlesque de Raymond Queneau ( 1959 ).

Zazie dans le métro

 

Zinc, tres beau, pas cher, du tandem Guitton-Nicoulaud fut longtemps l’alter ego de Charlie Hebdo.

ZINC

Incontestablement l’un des journaux les plus représentatifs de la contre culture hexagonale.

 

zinedine-zidane-2-2008-couleur

Zinedine Zidane, Zizou, N°1O légendaire, champion du monde de foot-ball en 1998 contre le Brésil achève sa carrière de joueur en 2006 dans une autre finale où il est expulsé pour un coup de boule perdant (cette fois ci )sur un adversaire italien.

 

Zorglub

Z comme Zorglub, personnage de Bd de Franquin & Greg qui apparaît en 1959 dans la collection Spirou.

 

Vinyles-Frank-Zappa-And-The-Mothers-Of-Invention-Vinyle-Frank-Zappa-And-The-Mothers-Of-Invention---Live-Paris-1968--180gr--l

Je ne suis pas fan de Frank Zappa ( 1940-1993) auteur-compositeur-interprète adulé par la critique.

Odessey_and_Oracle

Je ne connais pas Odessey & Oracle l’album maudit des Zombies.

Par contre je suis très accessible au blues-rock des texans de ZZTOP.

 

 

 

 

+ L’Agenda ( le calendrier d’Arès )

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2009/05/18/13769880.html

 

L'agenda

 

à suivre ...

 

15 avril 2021

L'omnibus des Limbes ...

 

... Amnésies en eaux troubles

 

 

nouvelle vague

 

 

6°) Numéros Spéciaux : La Révolution en plein Art

 

 

N°2000

- N° 1000 / 2000 / Collector !!!

 

 

N° 3000 …. PAS de COUVRE-FEU pour la Poésie !

 

Pas de couvre feu

Un numéro exceptionnel réalisé avec les participations, par ordre d’entrée en scène, de :

JP ANDREVON, JC VEGLIANTE, Marc BLANC, Noé GAILLARD, Julien BLAINE, Pam Elie Sioux, SAPIN dit The Gaube, Léon COBRA, La Crevette, Lucien SUEL, Patrice MALTAVERNE, JMC CrocMort, Monique J., Marie RIVIERE, Benoist MAGNAT, JFR YASET, Vincent GALOIS, Claude VERCEY, Bastien STISI, Nicole MEDJEVESKI, FRED, Justinius Digitus, Patrick FONTAINE , Pascale THOMAS, Jean AZAREL, Bernard STISI.

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2014/12/10/31116703.html

 

 

50 ans

 

- Mai1968 / Mai 2018 … 5O ans déjà !

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2018/05/14/36402629.html

 

 

brouillard

 

- + Brouillard au Pont de Tolbiac

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2018/11/21/36883976.html

 

 

N°1000

 

à suivre ...

 


13 avril 2021

Le Dédale ...

 

... Dédoublement

 

 

born to rock

 

 

5°) CHANSONS : La danse du Serpent

 

 

carnet de chansons

 

- ECLOSION : ( Bernard Stisi, Marc Blanc & Léon Cobra )

 

Un enregistrement mythique dans l’histoire du rock underground français datant de 1972.

 

https://www.monstermelodies.fr/eclosion

 

éclosion double

 

ame son

- AME SON :

 Sur le CD, Primitive Expression ( 1976 ) : deux titres, Dédoublement & le Dédale.

 

https://www.youtube.com/playlist?list=PL629FFEDD1C2DDDF2

 

 

collage éclosion

 

- Poèmes -Rock :

 

Avec le guitariste américain Neil Kreitlow, deux titres :

 

J’erre la nuit à Niort

Etoile uranium

Sain de corps

Sans tiers état d’âme

J’erre dans un triste état… providence

 

J’érige une statue

Au chef de l’état

Géraniums

Un peu plus à gauche

J’erre sur une voie … secondaire

 

J’erre en marche arrière

Du jadis naguère

Homme orchestre

Fanfare concassée

J’erre de tambour major en état … mineur

  

Je digère fébrile

L’état général

Lémurien

Cloné cuirassé

J’erre dans un drôle d’état … primaire

 

Dans quel état j’erre ?

Dans
un sale état

Etat brut

Etat policé

J’erre dans un état ... grave.

 

 J'erre …

 

La version chantée ICI 

https://soundcloud.com/user-785249846/etat-des-lieux-jerre

 

Les Primitiv's

 

 

- Pour VERSINTHË 99, un titre : précaire.

 

https://soundcloud.com/user-106006093/versinthe-99-precaire

 

Couverture-EP-Vertige

 

 

Métal de Mort ( Play for Paris )

Ecriture-chant: Léon Cobra / Musique: Neil Kreitlow

 

à suivre ...

11 avril 2021

Promenades poètiques ...

 

... de la Belle Province

à la rue de l'Arbre à Lettres

 

 

 

Bruno Sourdin Logo

( Collage: Bruno Sourdin )

 

 

guest stars

 

4°) GUEST STAR : mes invités

 

22 invités : Vincent Galois, Cathy Garcia Canalès, Géraldine Serbourdin, Hervé Mesdon, Bruno Sourdin, Thierry Tillier, Henri Aspic, JP Rémy, Marlène Tissot, JMC CrocMort, Hugo Canesson, Alain Helissen, G. Mar, Jean Azarel, Yves Frémion, DominiqueDelhaye, Andy Vérol, JP Planque, Fadilha Baha, Guy Darol, Lucien Suel.

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/guest_star/index.html

 

 

thierry Tillier

 

En complément : un Spécial Franco-Faune Franco-Fauves ( Québec, Belgique, France)

avec : Lucien Suel, Léon Cobra, Julien Blaine, Charles Pennequin, Colette Davilès-Estinès, Carine Laure Desguin, Thierry Tillier, Robert Hamel, Yvon Jean, Mel Bué, Yvon d’Anjou.

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/special__francofaune_francoflore_francofauves/index.html

 

 

guest star saison4

 

à suivre ...

 

09 avril 2021

Brumes, brouillard, pluies & vents ...

 

... RIEN derrière et TOUT devant

 

 

Maroc

 

 

3°) Carnets de Route : Ici vu de Jadis

avec l’implication de JMC Crocmort, Bratu, Capitaine Apogée & JP Rémy.

 

 

Visas

 

 

- Turquie, Iran, Afghanistan,Inde, Népal,Ceylan. (1970 )

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2008/03/11/8283615.html

 

197O

 

- ISLANDE ( 1973 )

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2008/09/13/10568449.html

 

 

argentine Bolivie

BRATU: Bolivie + Argentine

 

Si j'avais des ailes de cire

Je partirai pour Icare

et je me poserai sur le toit de l'hotel Kastro

où ce vieux pirate de Dimitri règne en maitre

comme le soleil et la mer sur la Grèce

 

If I had wing's wax

I'll fly to Ikaria

and I make land on the roof of Kastro Hotel

where this Dimitri's old pirate

rules as the sun and the sea on Greece

 

- GRECE ( 2000-2019 )

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2008/08/24/10331032.html

 

road to zanskar

 

- ZANSKAR ( 1989 )

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2010/02/11/16872489.html

 

 

KABUL EXPRESS / Léon Cobra + Capitaine Apogée

Kabul express

 

à suivre ...

 

07 avril 2021

Pavé au Poivre ...

 

... Cours camarade, le Vieux Monde

est derrière toi !

 

 

jef aérosol

 

 

2°)  AVOIR 20 ans en 1968: les graphitis de l'ombre.

 

 

mai 68

 

 

De(ux) vieilles idoles

 

A ma droite, l’homme de Colombey, l’homme des deux Eglises, l’homme qui a dit NON à la honte, NON aux nazis…

à ma droite, l’homme qui est passé par Londres avec sa croix de Lorraine, par Alger avec son quarteron de généraux félons…

à ma droite, l’homme qui a gouverné à la Libération avec les communistes, l’homme qui a accordé l’indépendance à l’Algérie et renvoyé le contingent à ses concours de twist, l’homme qui a surfé sur deux guerres civiles, qui a vaincu la Collaboration et terrassé l’O.A.S.

Il porte un costume civil démodé ou s’habille en militaire décoré ; Il est grand, aristocrate, provincial. Il manie le sabre et le goupillon. Il est vénéré de l’Atlantique à l’Oural . Il a sorti la France de l’OTAN. Il méprise l’O.N.U. ce machin et les politiciens, ces combinards. C’est le premier président de la république française élu au suffrage universel. Il gouaille et bataille sous l’œil servile des caméras. Qu’a-t-il à craindre d’une bande de troublions ; c’est LUI ou le CHAOS ?

De Gaulle

 

A ma gauche, l’homme de Saint-Germain-Des-Prés, l’homme des Deux Magots, l’homme qui a dit NON au Prix Nobel de Littérature…

à ma gauche, l’homme qui a fondé la revue Les Temps Modernes, l’homme qui a soutenu les porteurs de valise du FNL, l’homme qui est allé à Cuba, qui écoute du Jazz au Tabou et tient sa cour au Flore.

Il est petit, myope presqu’aveugle. Il fume, il boit, il se came, il drague les jeunes étudiantes et leurs mères. Il baise comme un lapin.

Il forme un couple légendaire totalement irréel avec un castor prénommé Simone. C’est le plus grand écrivain de gauche de l’après-guerre. ( Camus est mort et Aron est de droite. )

C’est le chantre de l’Existentialisme, il est intouchable et protège le mouvement étudiant, il milite depuis toujours pour l’EXTENSION du champ DES POSSIBLES !!!

Jean SOL PARTRE

 

 

+ Vendredi 10 Mai 1968 / Récits croisés / Léon Cobra & Capitaine Apogée

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2008/05/10/9125083.html

 

 

1968

 

à suivre ...

 

06 avril 2021

Souvent limitéé ...

 

... jamais élaguée: la Presse Libre !

 

 

résumé

 

 

1°) Il était une fois la presse underground :

 

Trop loin, trop riches,

les années soixante-dix...

... en ces temps là,

le fanzine était roi.

 

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2008/02/17/7986294.html

 

 

il était une fois

 

 

Éternel traîne- misère

J’exerçais l’honorable profession

de colporteur de l’imaginaire.

 

Approchez, approchez

Demandez, lisez la Presse Libre,

Souterraine, marginale, parallèle…

Journaux, fanzines, revues,

Pamphlets, Comics, essais…

Demandez la presse Libre,

Jeux de maux, Jeux d’ego,

Jeux démons,

Émotions

Ronéo-parano

Galaxie-caniveauxs

Carnaval-viscéral

Demandez L’UNDERGROUND

Tigres de papier, rayés,

 zébrés, illustrés

En vers et contre tous injustifiés…

 

Colporteur de l’Imaginaire

Silhouette lunaire (bis)

Colporteur de l’Imagine Hair

Parole binaire (bis)

Colporteur de l’imaginaire

Imaginaire

Image Jean Hair

 

Je colporte les désirs d’ envies

Au firmament des Utopies

 

Colportez les Chimères Colportez l’Alchimie

Colportez l’éphémère

……………….. PsyKé Horizontal ! 

 

Tréponème bleupale

 Demandez le Tréponème Bleu Pâle

Champignon baudelairien

Spirochète parisien

Somnambulant dans le dédale

 

Quetton

Demandez le QUETTON

L’âne bâté de Cherbourg

Réservé aux adultes éclairés

Révolté, amianté, mal élevé, déjanté.

 

starscrewer

Demandez le StarScrewer,

Le baiseur d’étoiles, le fouteur cosmique,

Dans son ciel étoilé

Au firmament des voies lactées

 

citron H

Demandez le Citron Hallucinogène

Pas pressé, jus acide,

Agrume Anxiogène

Trans Opiace galactique.

 

Demandez la presse libre, marginale, libérée…

Demandez l’UNDERGROUND libertaire,

réfractaire, traine-misère, crève l’enfer…

C’est gratuit, GRATUIT

No copyright, No satisfaction, NADA

 

lequipe

 

Colporteur de l’Imaginaire

Silhouette lunaire (bis)

Colporteur de l’Imagine Hair

Parole binaire (bis)

 

Je colporte les désirs d’ envies

Au firmament des Utopies

 

Colportez les Chimères Colportez l’Alchimie

Colportez l’éphémère

……………….. PsyKé Horizontal !

 

Texte : Léon Cobra / Musique : Marc Blanc

https://www.dailymotion.com/video/x80zp8

Vidéo réalisée à L’IAO ( Bordeaux ) en novembre 2008.

 

des freaks aux punks

 

+ La saga du Tréponème Bleu Pale :

http://paris70.free.fr/la_saga_du_treponeme_bleu_pale1.htm

 

HORS Série

 

 à suivre ...