Le Tréponème Bleu Pâle

11 décembre 2017

La pente était trop forte ...

 

... Les derniers jours de 2017

 

 

KURT

 

Dernières semaines, derniers jours, dernières heures de cette putain d'année 2017.

 

Pour moi ce fut vraiment une période noire, un calendrier de merde !!!

Janvier, une très mauvaise fracture de la cheville gauche et me voilà immobilisé plusieurs mois.

Plâtre et CapharnaHome, 8 semaines, le pied cassé, handicapé, cloîtré, reclus.

le voyage est ma maison ,

l'horizon est virtuel,

il y a juste à franchir le seuil des mots...

 

CapaharnaHome

 

 

Puis béquille et orthèse dans les transports en commun pour le parcours de l'estropié... à terre,

à terre..atterré... altéré... Claudiquer, mashed potatoes, hully gully.

à peine remis de ce mauvais pas ( de danse ) qu'on me diagnostique un cancer : ce ne sera pas l'automne à Pékin mais l'automne à Cochin !

Choc opératoire, stigmates, rééducation, j' émerge avec un seul but poursuivre l'enregistrement de Poèmes-rock en 2018.

 

- Dans quel état j'erre ?  Dans un état grave !

Etat des Lieux ( J'erre )

un poème-rock de Léon Cobra enregistré

avec le guitariste américain Neil Kreitlow.

 

https://soundcloud.com/user-785249846/etat-des-lieux-jerre

 

Lyrics and voice : Léon Cobra

Music : Neil Kreitlow

 

Métal de Mort (Play for Paris)

 

On se revoit pour l'année du Chien de Terre.

Faites bien gaffe à vous !  See You in 2018 !!!

 

pause1

 

 

Posté par leoncobra à 16:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]


07 décembre 2017

ACCABLANT ...

 

... SANS SURPRISE

 

 

Singe bleu pâle

 

 

  • Sans syllabe incassable,

    Sans livre ouvert à la page de garde à vue,

    Sans abonné au numéro désiré,

    Sans édito-épitre-génuflexion

    Sans préface au visage cagoulé

    Sans triangle d’orfèvre

    Sans directeur commercial issu de l’ENA

    Sans médaille de poésie

    Sans écriture moulée

    Sans police de caractère

    Sans dessus dessous

    Sans postface aux cernes neurasthéniques

    Sans lettre à set de table

    Sans griffe déposée à la SACEM

    Sans comité de soutien

    Sans bon de commande

    Le Tréponème Bleu Pâle

    croise et recroise des mots fléchés aux marges de l’oubli…

 

poésie

 

Posté par leoncobra à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2017

MICROMéLIE ...

 

 

... Juste quelques flocons qui tombent

 

 

Mauvaise Humeurduo

 

On massacre les sapins

On achève bien les canards

( ça me gave ! )

Cest la magie de Noël ..!

 

ça sent le sapin

 

Extrait du Numéro 1000 : les embûches de Noël

http://leoncobra.canalblog.com/archives/2010/11/27/19716428.html

 

Embuches

 

Posté par leoncobra à 10:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2017

I'M NOT YOUR LOLITA ...

 

... et PARFOIS la FLEUR est un COUTEAU

 

 

et parfois

 

Nous sortirons des discothèques Sous les lasers Les stroboscopes

et ça sera l'enfer pour vous Nous ne sommes pas vos Sugar Babies

 

Nous sortirons de la pénombre En chantant En dansant

et ça sera l'enfer pour vous Nous ne sommes pas vos Lolitas

 

Nous mettrons les masques de la revanche Nous sortirons les armes blanches

Nous vous frapperons Volontaires Déterminées Complices & Solidaires

 

Pas sur Twitter en gazouillant mais dans la rue en agissant

Nous ne sommes pas vos gazelles Vos minettes Vos nymphettes

 

Nous sortirons des universités Des Open Spaces Des RER bondés

et ça sera l'enfer pour vous Nous ne sommes pas vos Pussies Cats

 

Dirty Pénélope

(en exclusivité pour le Tréponème Bleu Pâle)

 

I'M not Your Lolita

 

Posté par leoncobra à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2017

ANGE GARDIEN ...

 

... MOJO RISIN

 

Rue Calvin

 

L.A.

Nuit des Anges

Les anges de la désolation

Anges déchus

Ailes brisées

Feux oranges

Destins croisés

  

L.A.

Nuit mexicaine

Buenas noches

Los angeles

Lasse et lassive

Route en lacets

Boléro muet

  

L.A.

La nuit dérange

Anges laids

Voix castrées

Gardiens des Portes

enfoncées

Aux recoins défoncés

 

L.A.

La nuit démange 

Mésanges enchantées

mélopées

sensuelles

des anges enlacés

obscènes

  

L.A.

La nuit américaine

Motel morbide

Vents d’anges

Cloches d’angélus

Fanal géant

Grésil d’orage

  

L.A.

Lentement la nuit 

La paix des anges

Diadème étrange

Nonchalamment

CLOSE UP

Louanges … louanges… louanges

  

Léon COBRA le 30/08/2010 21:49:01 ( à Jim Morrison)

 

MM

 

Posté par leoncobra à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 novembre 2017

EMPREINTES DIGITALES ...

 

... ZéBRURES

 

 

RIC RIC

 

On ne s'interroge pas assez.

As-tu bien dormi, prostré, à la belle étoile au pays des poubelles pleines ?

Le risque de tout perdre,

en rêve, au poker, au Cac 40 ?

en réalité, ta famille, ton boulot, ton immeuble qui explose, une fuite de gaz ou une bombe ?

Comme une lèpre insidieuse,

comme un protubérance de souffre,

Tu te calcines …

 

On ne s'interroge pas assez sur le cri

Dans le brouillard de ta mémoire, un brouillon raturé de paroles naines , un oeil crevé sur le spectacle. Ellipses.

Cent cinquante mannequins de cire borgnes font la gueule sous les néons.

La lumière artificielle adore le froid, la pluie. Pas toi.

Un nouveau STO pour la jeunesse : intérim, précarité, burn out.

Make your way of live great again.

Parfois les sous titres sont indispensables. Les slogans irresponsables.

Tu te cautérises …

 

On ne s'interroge pas assez sur le cri du zèbre quand ses rayures fondent au soleil.

L'humanitaire est un cancer. Les pauvres rackettent les pauvres dans les super-marchés de la misère. Les riches ne font pas leurs courses dans les grandes surfaces du ghetto, un black friday. Ils ont la black List ! Pas de banque alimentaire mais la first Caribbean Cayman, Barbade ou Monaco... OFFSHORE LEAKS.

Le prix Goncourt des SDF est attribué à la météo du luxe.

Comme un ténia,

Comme une gargouille obscène.

Tu te ridiculises...

 

Char de Zèbres

 

Posté par leoncobra à 12:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2017

Pas de Fumée...

 

... SANS FIEL

 

Proverbe

 

Y' a de la buée

Y'a de la beuh

Y'a de l'abus   ( de langage )

 

Ouvrez

 

Posté par leoncobra à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2017

CONTREPOISON ...

 

... Il était une fois l' UTOPIE

 

 

hippie-scene76

 

HIER-AILLEURS ... Un road Trip Musical

 éclosion

12 cordes & chant: Bernard STISI

Flute traversière: Marc BLANC

Percussions:  Léon COBRA

 

éclosion

 

 

Posté par leoncobra à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2017

à bout portant ...

 

... MACHINES INFERNALES

 

BOMB

 

BOUM Badaboum boum boum... entre phobies nucléaires et bombardements en rase campagne :

quand le Rock fait la Bombe !

 

En 1955, Boris Vian nous pond la Java des Bombes atomiques, un burlesque terrifiant.

Voilà des mois et des années Que j'essaye d'augmenter La portée de ma bombe Et je n'me suis pas rendu compt' Que la seul' chos' qui compt' C'est l'endroit où s'qu'ell' tombe

 

Cherry_Bomb_(cover)

En 1976, the Runaways, un groupe de pétroleuses, nous balance un sacré pétard : Cherry Bomb !

 

En 1978, The Jam, le renouveau Punk-Mods fait exploser le Vortex avec a bomb in Wardour Street.

 

Dans leur album London Calling, the CLASH en 1979 affirme leur solidarité républicaine et sandiniste : Spanish bombs.

  

Cette même année, le groupe français Téléphone dévoile la vraie nature de la Bombe humaine.

Bombe humaine
C'est toi elle t'appartient Si tu laisse quelqu'un Prendre ce qui te tient C'est la Fin

 

the smiths

En 1987, the Smiths éditent une compilation : louder than bombs.

 

NTM

Puis en 1995 c'est à Paris d'être touché par la rage de NTM : Paris sous les bombes.( de peintures)

 

The Jam 'A' Bomb In Wardour Street

 

Posté par leoncobra à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 novembre 2017

JUBILATION ...

 

... Nos voisins sont formidables

 

Nos voisins

 

Les voisins du rez de chaussée ont le BBQ -sardines intempestif ; ça cocote !

Les voisins d'en face ont un chien braillard qui s'appelle Buvard.

Les voisins du premier ont piraté l'antenne collective, la fibre et l'électricité.

Les voisins du second gauche sont des dealers.

les voisins du second droite ne payent jamais leurs charges. Ils ont les huissiers au cul.

les voisins du dessus ont la main courante .

La porte adjacente cache un duo de PinK Pussy-Riot Girls qui envisagent de braquer avec des armes factices en plastique la boutique Hermès, rue de Sèvres. .

Les voisins du troisième font l'amour bestialement sur un lit qui grince et mettent leurs ébats sur YouPorn.

Les voisins du quatrième ont racheté tous les appartements du palier et placé des caméras de surveillance à leur étage.

Les voisins du cinquième étage sont les proprios des locataires du sixième qui réparent jamais leurs fuites d'eau et inondent régulièrement leurs bailleurs.

Les chambres de bonnes sont occupées par un intermittent dont le chat pisse dans les gouttières, par un étudiant neurasthénique et sa colocataire qui cultive des plantes carnivores.

La concierge n'est plus dans l'escalier. Elle a été licenciée il y a huit ans.

Nos voisins sont formidables .. !

 

Géomètrie du Néant

 

Posté par leoncobra à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]