... LéGITIME DéFONCE

 

«NI DIEU NI MAÎTRE!  C’EST UN ORDRE!»

( Hugo Canesson )

hugo

 

Nous étions morts de rire.

La manif allait dégénérer en une méga fiesta.

On se foutait de tout.

C’était en 78.

L’autre siècle.

 

Libertaires dépravés

Par la société du spectacle,

Nous lisions dans les arbres

Et jouions de l’harmonica avec nos copines

Sous les sapins.

 

Bakounine Bakounine par Aspic.

 

«Ni dieu ni maître! C’est un ordre!»

Notre drapeau noir avec,

Au centre,

Une cuvette de chiotte à la Duchamp

Faisait de nous

La plus belle équipe de

Cinglés de la manif.

La révolution était permanente et

Droits dans nos

Pataugasses nous filions

Le parfait amour avec

Le dérisoire.

 

Nous étions 2400 selon nous,

Et 1787 de source policière.

La foule passant devant

Un panneau publicitaire

Se mit à brailler:

« Ma femme

Achète le pack de Brownies par six

Chez Auchan à 10 balles. »

Et puis on entendait:

« A bas le crapaud de Nazareth! »

En passant

Devant une église.

Et aussi,

Très prisé:

«Mon cul c’est du poulet

T’en veux une aile!»                                                                                  

En tête de manif  c’était plutôt:

«Libérez nos camarades!».

 

Tutu

 

La méga fiesta.

L’objectif étant de descendre

La grande rue et d’investir le palais

De la culture pour une grosse AG.

«Halte là!»

Le préfet, en personne,

Avec sa casquette de chef de gare,

Se mit à jouer du sifflet

En nous invitant goulûment

A passer notre chemin.

Il termina son appel par:

«Cassez vous bande de petits cons!».

 

Ni une ni deux.

Mouchoir sur le nez,

Citron dans la poche,

Bille de plomb

Et lance-pierre,

Les premières vitres dégringolèrent

Et la porte du palais

Allait céder quand une compagnie

de CRS

Nous balança  de la fumée.

Courage, fuyez!

Volée de moineaux,

Drapeaux bas,

Nous étions environ 150 selon nous

Encore présents sur le champ de bataille,

Et 51 selon la police.

 

Ame

 

Déçus par la prestation de nos camarades

Révolutionnaires,

Nous décidâmes de nous replier

Au café des sports.

Marcel nous servit le digeo

Accompagné de cacahuètes salées.

La révolution ça creuse.

On fera mieux la prochaine fois.

C’est un ordre!                                                                                                     

 

Rémy 2008