... une vie de chien 

 

 

Monsieur_chien

 

 

                                                Le député son chien et ses raisins

 

Le nez format raisin

au « Bar des amis »,

il m’offrit un verre.

Besoin de compagnie,

 

besoin de se confier à un autre raisin.

Le phénomène de la grappe.

Abattre d’un trait de hache

la solitude. 

 

Exister pour quelqu’un.

Moi.

Son chien

Queue dressée au lupanar de ses pensées,

 

Installé dans le labyrinthe enivré

Du temps qui passe

Telle lettre morte entre les dents du facteur,

Je l’écoute détrousser le verbe, 

 

Débloquer avec saveur dans l’invective

Au son du canon,

Le petit rosé frais en intraveineuse.

 

«  321 sénateurs coûtent 100 millions d’euros par an.

562 députés c’est 200 millions.

Chaque sénateur, chaque député perçoit 2000 euros mensuel

A vie.

C’est le train de l’état et il part à l’heure celui là ». 

 

Il s’expédia un gorgeon de rosée qu’il fit doucement rouler

Sous sa lourde langue



« Ma maîtresse me prend 1000 euros par mois.

Fantaisies et bagatelles en sus.

Ma seconde épouse qui vit avec ma première

Me taxe 2000 euros par mois.

Mes sept enfants,

Dont un est en pension à la maison

D’arrêt d’Amiens

Me coûtent

Environ 4000 euros par mois aussi ! 

 

Toi mon chien

C’est quelques coups de pieds au cul

Et un sac de croquettes Discount à deux balles.

Plus le petit rosé,

Une ardoise de 5OO à 6OO euros.

 

Total ?

Totalement effrayant



Ce  que  coûte  un député.

 

  Monsieur_chien

 

                                                      DEPUTY COST

Le nez format raisin, with the “Bar of the friends”, it offered glass to me.  Need for company, need to entrust to another grape. The    phenomenon   of  the  bunch.  To cut down  of a feature of axe loneliness. To exist for somebody. Me. Its dog.   Tail drawn up at the brothel of his thoughts, Installed in the enivré labyrinth of the time which passes such letter died between the teeth of the factor, I listen to it détrousser  the verb, Débloquer with savour in the invective with the sound of the gun, small rosy the expenses into intravenous.  “321 senators cost 100 millions. Deputies  they is 200 million. Each senator, each deputy perceives 2000 euros monthly magazine A life. It is the train of the state and it leaves per hour that there”.  It was dispatched a gorgeon dew which it gently made roll under its heavy language.  “My mistress takes 1000 euros per month to me. Imaginations and trifles in addition. My second wife who saw with my first taxes me 2000 euros per month. My seven children, of which is in pension at the prison of Amiens cost too me environ 4000 euros per month! You, my dog they is some kicks in the ass and a bag of Discount croquettes to two balls. More the small rosy one, a slate of 5OO with 6OO euros.  Total? Completely frightening what a deputy costs.

Hugo CANESSON

 ERRO_chien

ERRO: For the $ ( 1959). Eléments typographiques et illustrations de magazines découpés et collés sur carton de couleur.