Ajanta

Juillet 1970

Bus_Claudius

Claudius: try ...

... just a little bit harder !


La nuit du mâchefer


 

Né au son des guimbardes, d’un kazoo fume-cigarette d’un défoncé

Et d’un indien gras, huileux et gominé.

Mort au fond d’un sleeping-bag.


 

Les pakistanais louent les compartiments avant leur arrivée en gare

Le volé cherche son voleur dans les couloirs

Les mendiants salent leurs plaies virulentes, demandent l’aumône et crachent.

Le conducteur de rickshaw sue comme Poulidor en danseuse,

 Doublant zébus et vaches,

Je me cure les dents d’un curry curateur.

Allongé sur ma couchette en bois,

J’enfonce mes pieds dans le cosmos

Claudius déguste un riz au mâchefer

Puis jette ses mégots par la fenêtre-guillotine.

6H. le train arrive à la vieille gare,

Des milliers de mecs courbés et noirs

Chient sur des kilomètres de faubourg.

C’est le réveil, je sors de ce ghetto-four.


 

Né au son des Klaxons,

D’un cobra et d’une vache sacrée

Revu par un kebab fiché aux stups.


 

 

vachesacree