19 février 2018

Scyphomédusé ...

  ... écolodge du Menhir     Vieil océan, aux vagues de cristal, tu ressembles proportionnellement à ces marques azurées que l'on voit sur le dos meurtri des mousses ; tu es un immense bleu, appliqué sur le corps de la terre ; j'aime cette comparaison. Ainsi, à ton premier aspect, un souffle prolongé de tristesse, qu'on croirait être le murmure de ta brise suave, passe, en laissant des ineffaçables traces sur l'âme profondément ébranlée, et tu rappelles au souvenir de tes amants, sans qu'on s'en rende toujours... [Lire la suite]
Posté par leoncobra à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2018

Marée lasse ...

  ... J'écume carbonique     Je déménage en eaux troubles. Je joue à quitte ou rouble le poivre-sel de Guérande en vagues d'écume déferlantes.    
Posté par leoncobra à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2018

LIPOTHYMIE ...

  ... CLEF de sous-SOL     Juste un larsen ... l'anathème !    Métal de Mort (Play for Paris)  Musique: Neil Kreitlow / Ecriture-Chant: Léon Cobra    
Posté par leoncobra à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2018

DADASOPHE ...

  ... Indifférence créatrice     Raoul Hausmann, Dadasophe et photographe « Être photographe, c’est prendre conscience des apparences visibles et en même temps en tirer une éducation de l’aperception optique individuelle et commune. »     Raoul Hausmann | Un regard en mouvement Musée du Jeu de Paume Du 6 février au 20 mai 2018    
Posté par leoncobra à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 février 2018

LAMPE TéMOIN ...

  ... COMMéRAGES            Nicolas Sarkozy en 2007 voulait liquider l'héritage de Mai 68. On prête à Emmanuel Macron le désir de commémorer le temps des utopies et des désillusions. Il s'agirait plutôt de trahisons quand on voit le parcours de certains acteurs de l'époque ; pour un Sauvageot combien de Cohn Bendit ? On ne décrète rien d'en haut. Surtout pas le retour ou la disparition de l'imagination et de la spontanéité. Désolé, messieurs, l'esprit de 68 n'est pas... [Lire la suite]
Posté par leoncobra à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2018

OLDIE but GOLDIE ...

  ... ECLOSION     1970. Léon Cobra vient de tailler la Grande Route, il rapporte une kyrielle d'instruments indiens mais aussi des chansons écrites au hasard des escales entre Kabul, Varanasi, Old Delhi ou Rameswaram. Il retrouve Bernard Stisi, guitariste-fondateur des Primitiv's et lui propose le projet. Ils commencent à composer et à répéter. 1971. AME SON est dissous. Marc Blanc délaisse la batterie pour la guitare électrique et la flute traversière. Bernard Stisi s'essaie au sitar mais trouve à la 12... [Lire la suite]
Posté par leoncobra à 14:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2018

PRéSOMPTIONS ...

  ... de l'autre coté       de l'autre coté du miroir Un trou noir … pas d'espoir !   De l'autre coté de ta mémoire Jouets épars … un cauchemar !    De l'autre coté du boul'vard des regards … sale histoire !   De l'autre coté de l'hémisphère Bris de verre … cris de guerre !   de l'autre coté du fleuve sale pas d'escale … Plan final !      
Posté par leoncobra à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2018

LA NEIGE EST GRISE ...

  ... ça dépasse les bornes     Une tempête de neiges prévue depuis 48 heures par la météo et …....bingo ! le pays est bloqué, les automobilistes abandonnés en rase campagne à leur triste sort, les bus interdits de circulation par le préfet de police, les TGV annulés ou retardés , les piétons obligés de patauger dans la gadoue de longues heures pour pouvoir regagner leur sweet home!!! La palme à Elisabeth Borne, ministre des transports  qui appellent les automobilistes à ne pas prendre leur... [Lire la suite]
Posté par leoncobra à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2018

LA MESURE DU POSSIBLE ...

  ... LA DéMESURE de l' IMPOSSIBLE       Flèches de pénombre Extase baroque Neige en robe noire des tropiques BAR ROCK Cordes pincées de Flamenco Harpe impossibles à dégivrer Arr..........................................êt    
Posté par leoncobra à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2018

SINGULIER PLURIEL ...

  ... PLURIEL SINGULIER       Un océan sans marin un ciel sans oiseau un hôtel sans client une bouche sans lèvre   des horloges bloquées des lumières éteintes des forêts rasées des rideaux déchirés des fusils chargés des portes fermées des rires glacés des verres vides des boutiques murées des bourgs désertés des yeux sans paupière   J'ai continué ma route dans mon side-car avec mes deux Hippos domestiques déguisés en zèbres ; c'était plus prudent ! On a juste fait une... [Lire la suite]
Posté par leoncobra à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]