10 décembre 2020

VENT des GLOBES ...

  ... Le BATEAU IVRE       12 poèmes d'Arthur Rimbaud ont été nominés mais c'est de loin le bateau ivre qui s'impose devant Ma Bohême et le sonnet des voyelles.   A. RIMBAUD vu par Ernest Pignon Ernest   Voici donc le poème préféré des lectrices & lecteurs du Tréponème Bleu Pâle     Le Bateau ivre   Comme je descendais des Fleuves impassibles, Je ne me sentis plus guidé par les haleurs : Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles Les ayant cloués nus aux... [Lire la suite]

09 décembre 2020

PODIUM...

  ... Le Palmarès       Merci à toutes et à tous pour votre participation à la séquence Pas de Couvre-Feu pour la Poésie. Voici le trio magique que vous avez plébiscité :   - N°1 : Arthur Rimbaud, le kid de Charleville. - N°2 : Charles Baudelaire, l’ arpenteur du Spleen - N°3 : Guillaume Apolunaire, le trépané.   Un palmarès classique mais incontournable.Ce sont des légendes.   Encore un peu de patience et demain vous connaîtrez le titre du poème nominé mais vous... [Lire la suite]
Posté par leoncobra à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 décembre 2020

CODA ...

  ... PRASE TERMINALE         CADAVRE EXQUIS N°1609   ( réalisé avec les titres et sous titres des 26 contributions à la séquence Pas de Couvre-Feu pour la Poésie. )   Aujourd'hui, demain et après Un froid mortel L'air devient tout blanc   Des visions de fin de nuit balles d'or arbre de brouillard à la lisière de la peur le glas résonne deuil de lumière de confuses paroles du fond d'un naufrage des LENTICULAIRES dans le CIEL   Je suis comme je suis mes... [Lire la suite]
Posté par leoncobra à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 décembre 2020

POST SCRIPTUM ...

  ... PARLER-CHANTER       La poésie n’est plus seulement écrite et lue. Un plaisir solitaire un recueil à la main.   Elle est devenue vivante, partagée, avec son phrasé et sa musique.   Aux Etats Unis, Bob Dylan, digne héritier de la Beat Generation, a ouvert les Portes de la Poésie à un nouveau public, plus jeune , plus branché qui a troqué le livre pour le vinyle ou le CD. Des titres comme A Hard Rain's A-Gonna Fall, Subterranean homesick blues, Mister tambourine man, Desolation row,... [Lire la suite]
06 décembre 2020

Dans la valse des fifres ...

  ... JETER l'ancre UN SEUL JOUR       Invité N° 26 : Bernard STISI     Salut Léon, Voilà 5 des poèmes que j’aime:   LE LAC: LAMARTINE       HYMNE A LA BEAUTE: BAUDELAIRE   Que tu viennes du ciel ou de l'enfer, qu'importe, Ô Beauté ! monstre énorme, effrayant, ingénu ! Si ton oeil, ton souris, ton pied, m'ouvrent la porte D'un Infini que j'aime et n'ai jamais connu ? De Satan ou de Dieu, qu'importe ? Ange ou Sirène, Qu'importe, si tu rends, - fée aux yeux... [Lire la suite]
05 décembre 2020

à coup d'insultes ...

  ... Saigner les gerçures         Invité N° 25 : Jean AZAREL     Si les poètes officiels sont déjà bien mis en avant (rien de péjoratif pour moi dans l'adjectif), inutile que j'en rajoute, je préfère effectivement mettre des textes de gens qui le sont moins, voire pas du tout, et t'en remercie Bien à toi Jean     Le silence des femmes Le silence de la peur, de la honte, un silence séculaire, la langue mordue, la tête tondue Et les cheveux tombent, et les femmes tombent,... [Lire la suite]

04 décembre 2020

ARBRE de BROUILLARD ...

  ... Hors de Soupçon         Invitée N° 24 : Pascale THOMAS         2 Haïkus de Bashô   Au printemps qui s'en va les oiseaux crient- les yeux des poissons en larmes Dans le viel étang Une grenouille saute Un ploc dans l'eau     Tout « Les Illuminations » de Rimbaud et pourquoi pas celui-ci   Sensation Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers, Picoté par les blés, fouler l'herbe menue : Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur... [Lire la suite]
03 décembre 2020

Mes repentirs,mes doutes,mes contraintes...

  ... aux lustres éclatants         Invité N° 23 : Patrick FONTAINE       Tout vient à point à qui sait attendre" disait La Fontaine ! Non ce n'est pas l'un ‌des 5 poèmes préférés de Patrick Fontaine mais juste une introduction en guise d'excuse pour mon retard. Je ne suis pas un grand spécialiste de la poésie mais j'ai quand même pu sélectionner cinq poèmes qui m'ont touché, ému, pour différentes raisons. Les voici  sans classement particulier :   - Roman... [Lire la suite]
02 décembre 2020

L'harmonie rauque des klaxons ...

  ... le vent de la terreur       Invité N° 22 : Jusitinius Digitus   Cinq poèmes pour un tréponème Bonjour Léon, Voici cinq textes dans l'esprit "Survival" d'aujourd'hui, où, seule la poésie, pourra y déceler son intrigante beauté.   Entre tenir bon, et laisser tomber, je me demande comment faire la différence…. Peut-être faut-il apprendre à faire confiance à sa propre terreur : tenir bon, laisser tomber, c’est faire erreur : la foudre n’a pas le choix, le tourbillon a une voix. ... [Lire la suite]
01 décembre 2020

PHILTRES INFAMES ...

... L'air devient tout blanc       Invité N° 21: FRED     Encore plus dur que les 15 chansons mais ça m’a donné l’occasion de remettre le nez dans de vieux livres pas ouverts depuis longtemps, on redécouvre... J’aurais pu mettre cinq Baudelaire mais place un peu aux autres. J’ai mis les textes mais difficile de mettre en forme sur le téléphone, si le cœur t’en dit... de plus les haïkus n’ont pas de titre, alors difficile de le citer sans le texte. J’ai aussi mis un petit commentaire après chaque... [Lire la suite]