03 décembre 2020

Mes repentirs,mes doutes,mes contraintes...

  ... aux lustres éclatants         Invité N° 23 : Patrick FONTAINE       Tout vient à point à qui sait attendre" disait La Fontaine ! Non ce n'est pas l'un ‌des 5 poèmes préférés de Patrick Fontaine mais juste une introduction en guise d'excuse pour mon retard. Je ne suis pas un grand spécialiste de la poésie mais j'ai quand même pu sélectionner cinq poèmes qui m'ont touché, ému, pour différentes raisons. Les voici  sans classement particulier :   - Roman... [Lire la suite]

02 décembre 2020

L'harmonie rauque des klaxons ...

  ... le vent de la terreur       Invité N° 22 : Jusitinius Digitus   Cinq poèmes pour un tréponème Bonjour Léon, Voici cinq textes dans l'esprit "Survival" d'aujourd'hui, où, seule la poésie, pourra y déceler son intrigante beauté.   Entre tenir bon, et laisser tomber, je me demande comment faire la différence…. Peut-être faut-il apprendre à faire confiance à sa propre terreur : tenir bon, laisser tomber, c’est faire erreur : la foudre n’a pas le choix, le tourbillon a une voix. ... [Lire la suite]
01 décembre 2020

PHILTRES INFAMES ...

... L'air devient tout blanc       Invité N° 21: FRED     Encore plus dur que les 15 chansons mais ça m’a donné l’occasion de remettre le nez dans de vieux livres pas ouverts depuis longtemps, on redécouvre... J’aurais pu mettre cinq Baudelaire mais place un peu aux autres. J’ai mis les textes mais difficile de mettre en forme sur le téléphone, si le cœur t’en dit... de plus les haïkus n’ont pas de titre, alors difficile de le citer sans le texte. J’ai aussi mis un petit commentaire après chaque... [Lire la suite]
30 novembre 2020

Lumière vestale ...

  ... FEUILLES d' ACANTHE       Invitée N° 20 : Nicole MEDJEVESKI       - A. Rimbaud : le bateau ivre    ( Un extrait sur le mur / Rue Ferou 75006 )     - Yves Bonnefoy : le myrte   Parfois je te savais la terre, je buvais Sur tes lèvres l'angoisse des fontaines Quand elle sourd des pierres chaudes, et l'été Dominait haut la pierre heureuse et le buveur. Parfois je te disais de myrte et nous brûlions L'arbre de tous tes gestes tout un... [Lire la suite]
29 novembre 2020

Le vent est fort et glacial ...

  ... dans le voeu des regards         Invité N° 19 : Bastien STISI     Hello,   Et voici !   «Lassitude» de Paul Verlaine, Poèmes saturniens (1866) «Mets ton front sur mon front et ta main dans ma main,. Et fais-moi des serments que tu rompras demain »     Charles Baudelaire, «À une passante», Les fleurs du mal (1857)     Michel Houellebecq, «L’étendue grise». Configuration du dernier rivage (2013)     Par la mort du plus pur... [Lire la suite]
28 novembre 2020

SECOUSSE ...

  ... au cimetière étrange de Lofoten         Invité N° 18 : Claude VERCEY     En doc. joint, donc, les 5 poèmes préférés du jour. Je ne suis pas sûr que c'était les mêmes hier. Quant à demain ... Et un renvoi à un message de Constantin Kaïteris, à propos de l'illustration de Rimbaud / Verlaine qui figure sur ta pièce jointe. Je l'avais également utilisée dans un premier temps. Il s'avère que c'est un faux ! https://www.dechargelarevue.com/I-D-no-894-Pour-le-Pantheon-c-est-non.html ... [Lire la suite]

27 novembre 2020

PREMIER MENSONGE ...

  ... comme des poussières       Invité N° 17 : Vincent GALOIS     Bonjour Léon,   Pour moi, une sélection somme toute assez basique, rien de farfelu ni d'exotique (contre toute attente ? ou pas...) Si j'avais trouvé une certaine aisance à commenter un tant soit peu une liste de morceaux rock, j'ai beaucoup plus de retenue quant aux poèmes. Et c'est sûrement mieux comme ça.     1 - D.H Lawrence – Démocratie   Quand les individus viennent à être totalement... [Lire la suite]
26 novembre 2020

Nappes damassées ...

  ... dans la chambre de la vie         Invité N° 16: JFR YASET     RIMBAUD…  LE MAL   Tandis que les crachats rouges de la mitraille Sifflent tout le jour par l’infini ciel bleu ; Qu’écarlates ou verts, près du roi qui les raille, Croulent les bataillons en masse dans le feu.   Tandis qu’une folie épouvantable broie Et fait de cent milliers d’hommes un tas fumant ; -Pauvres morts  !  dans l’été, dans l’herbe, dans ta joie, Nature  !  ô toi... [Lire la suite]
25 novembre 2020

WAGON de TROISIEME CLASSE ...

  ... L ' ART d'être MALHEUREUX       Invité N° 15: Benoist MAGNAT     L'univers en miettes de Benoist Magnat   Capitale de la douleur de Paul Eluard   Paroles de Jacques Prévert   Paysages Humains de Nâzım Hikmet Paniers et besaces / descendent les escaliers, / gravissent les escaliers, / s'arrêtent sur les escaliers. // À côté d'un agent, un enfant / - cinq ans, peut-être moins - / descend les escaliers. / Il n'a jamais eu d'état civil, / mais il s'appelle Kémal. //... [Lire la suite]
24 novembre 2020

Amours épileptiques ...

  ... Plaies du brouillard sanguinolant     Invitée N° 14 : Marie RIVIERE       Apollinaire: Le Coin.   Les vieux miséreux attendent, en battant la semelle, qu’un patron les embauche. Ils attendent et frissonnent, les mains dans les poches, Ils ne se parlent pas entre eux car ils ne se connaissent pas. Parfois l’un d’eux murmure Nom de Dieu tout bas. Les fiacres en roulant près du trottoir, les éclaboussent Les passants en pardessus, sans les voir les repoussent La pluie souvent fes... [Lire la suite]