... TAX MAN

 

 

wally and the outsiders

 

DESTINS CROISES:

LAURIE LANGENBACH

WALLY TAX.

 

DEUX LEGENDES DE LA BEAT-GENERATION MADE IN HOLLAND.

 

laurie tax

 

Second épisode : WT

 

Wladimir « Wally » TAX est né à Amsterdam le 14 février 1948, son père Hollandais et sa mère, une rom d’origine Russe, s’étaient rencontrés dans un camp de concentration pendant la seconde guerre mondiale.

Il a vécu sa jeunesse dans cette ville, il a très vite appris l’anglais au contact de marins US, à l’âge de 11 ans en 1959, il fonde un groupe de rock : The Outsiders.

Wally chante, joue de la guitare et de l’harmonica, il écrit aussi des textes de chansons.

Très vite, le groupe devient célèbre, ils ont tous des cheveux très longs, ils sont sauvages sur scène et leur chanteur est très charismatique.

Cela suffit à les faire engager par une compagnie de disques, les concerts et leurs apparitions à l’émission Avro’s Top Pop assureront leur consécration comme meilleur groupe duNederbeat !

Les disques se suivent, les tournées aussi, l’argent fait leur bonheur, mais aussi leur malheur !

outsiders

A cette époque, Amsterdam est devenue la ville du Haschisch, les musiciens en abusent, cela leurs permet de tenir le haut du pavé.

Wally vit comme une star du rock’n’roll, fringues colorées, cheveux dans le dos, maquillage androgyne, alcool, groupies, joints et se shoote assez fréquemment.

Wally TAX fait souvent la « une » de la presse Hollandaise, des apparitions à la télévision, des interviews. Le guitariste Ronnie Splinter, un ami de longue date, est le plus doué musicalement, les autres sont très limités mais leurs look’s de beatniks leurs assurent la reconnaissance du public.

Toutes les compositions du groupe sont de Tax/Splinter et dès 1965, c’est un franc succès.

Les chansons qui marchent au Hit Parade Hollandais  : Keep on trying, That’s your problem, Touch, Don’t worry about you, Teach me to forget you, Monkey on your back, Bird in a cage and more…

J’ai eu l’occasion de les voir en concert à de multiples reprises, cela reste de merveilleux souvenirs, avec un chanteur qui fut un showman de premier plan.

De 1965 à 1969, The Outsiders furent considérés comme le groupe essentiel du NEDERBEAT.

wally tax

Wally Tax ayant une culture musicale plus importante que The Outsiders, enregistra un album en solo avec un orchestre symphonique : Love-IN qui est une véritable ode à l’amour.

Wally possédait une voix grave, avec des intonations slaves, mais avec une sensibilité hors pair…Wally fut l’ami de vedettes telles Little Richard, Johnny Hallyday et même Brigitte Bardot…

The Outsiders ont joué partout en Europe, ils ont été aux States, et Wally a « jammé » avec Tim Hardin et Jimi Hendrix…

Split du groupe, Tax se lance en solo, puis fonde le groupe Tax Free, puis en 1972 il est accompagné par Bamboulé, 1973 George Cash, Watermen, 1976 The Mustangs…

 

Tax obtient de nombreux succès dans son pays, des passages à la télévision, des productions pour d’autres artistes…

En 1977, son disque « Let’s Dance » se vend très bien et relance sa carrière, mais il a toujours ses addictions aux drogues dures et à l’alcool.

Son ami Armand, chanteur folk dans la veine de Donovan et Dylan lui fait rencontrer Laurie Langenbach, une jolie journaliste rock, figure du féminisme à Amsterdam…

C’est une folle passion amoureuse qui va réunir la journaliste et le junkie rock’n’roll.

Armand, le hippie de 1967, a connu le succès avec des chansons telles : « Bloemen kinder’s » et « Ben ik te min », il milite en faveur de la légalisation du hasch en Hollande, il restera fidèle toute sa vie à cette croisade.

Tax et Langenbach vont former un couple très médiatisé, leurs lettres passionnées seront publiées et connaîtront un véritable succès…

La lente agonie de Laurie et sa mort en 1984, laisseront Wally TAX en proie à une tristesse qui durera plus de vingt ans…

 

tax

 

Il vivra avec les souvenirs de Laurie, avec des sursauts musicaux en 1989 il sort un 4ème album avec The Music, très bien accueilli par la critique, mais très peu de ventes…

Dernière réunion avec le guitariste Ronnie Splinter et le groupe The Outsiders sur la scène du Paradisio, Tax est éblouissant, il écrase littéralement le show par une prestation d’exception.

En 2002, il effectue un retour aux racines du rock avec « The Entertainer », sublime album ne connaissant aucun succès.

Un documentaire de la télévision Hollandaise consacrée au Nederbeat avec la publication d’une compilation cd’s de tous les groupes rock des sixties, permettra de revoir Wally racontant cette période.

Usé par les clopes, les drogues, l’alcool, sans moyens financiers, malade et abandonné, Wally est mort en 2005.

Wally-Tax2

Un rassemblement de ses fans au Paradisio et des concerts sont organisés pour permette un enterrement décent.

En 2006, un concert rock a recueilli de l’argent pour un monument sur la tombe de Tax : trois manches de guitare croisés.

Laurie, Wally : deux destins croisés suivant les canaux d’Amsterdam…

JMC Crocmort 2021

 

TOUCH / The Outsiders