... Dans les griffes du Pangolin, du Diable,du Temps.

 

 

mauvaise humeur

 

De train en train, de port en port, de mutations en mutations, il court, il court le virus !

Et les dirigeants de la planète toujours en retard d’une saison, d’une guerre, d’une urgence, annoncent à grand renfort de publicité la rédemption, la délivrance, l’arrivé avec tambour et trompette du sauveur : le vaccin. Une bonne piquouse et ça repart !

 

Comme toujours confrontés à un problème nos gouvernants pansent ( pensent ) les conséquences et non les causes.

Qui peut croire qu’un simple sérum va anéantir le fléau et faire redémarrer le système comme avant ???

 

On ressort la panoplie complète , le même modèle à la virgule près. Croissance, croissance, croissance, en attendant l’extinction finale.

 

Dans l’An Zéro. On arrêtait tout et on réfléchissait.

En 2020-21. On arrête tout ( faute de solutions ) et on ne réfléchit absolument pas. On subit aveugle et imbécile, infantilisé, bastillonné.

 

turbulences

 

Qui peut être assez sot pour croire qu’il n’y aura pas d’autres virus ?

Ils jailliront du centre de la terre, du monde animal, de l’industrie agro-alimentaire ou d’une erreur de manipulation d’un labo, peut être même de la volonté d’un état criminel voulant s’emparer du territoire des autres.

Si nous ne changeons pas notre mode de vie, de consommation, nous entrerons inévitablement dans l’ère des épidémies permanentes, un cycle infernal.

Tout le monde en est conscient.

 

Vous êtes prévenus mais vous vous en foutez complètement.

Alors reprenez toutes et tous en coeur :

Ce n’est que le début,

voici venu

le temps maudit

le temps des pandémies.

Doo do doo do doo do do doo… (bis)

 

CRAZY POP