...  BULLDOZER JAUNE

 

En exclusivité pour le Tréponème Bleu Pâle,

un Bull' citron piloté par Jasmin Limans

déboule sur le Lost Highway...

Asphalte brûlant. Chantier orthophoniste.

 

 

LemmonBulldozer

 

Un bulldozer jaune. La route compressée, chaotique. Goudron liquide. Asphaltes bouillants. Chantier orthophoniste. Sur le bout de langue : un abandon, une béance, un vide. Trouée dans l'hippocampe, trouée brûlante. Trouée. Crevée. Percée. Champ lexical de garagiste : cric, cloue, roue de secours absente, pneumatique défaillant. Béance encore, béance idiote, stupide, vide, beauf. Béance en short, à l'ombre, sans climatisation, à l'arrêt avant l'hallali. Panne sèche. Transpiration. Sueur. D’autres bulldozers jaunes en contrebas, à l'arrêt. Pas de vent. Paysage immobile. Midi pile. Pique-nique de dernière minute : Sandwichs chauds, eau tiède. Chocolat fondu. Pique-nique triste. Sous arbre triste, en bordure de route. Chantier orthophoniste. Sur le bout de la langue : béance again, béance branchée. In english, please : no wifi. Lost. Lost, on the road again. Béance ringarde comme une vielle chanson française. Un livre ancien : La Genèse. Pas de bois de Gopher. Pas d'acacia. Aucun rameau d’olivier. Des chênes verts, bas. Des petits chênes verts. Des bosquets de genêts. Vertige. Dos au ciel. Trouée dans ombres. Trouée.  Trouée de souvenirs. Lunettes noires, sunglasses. In english, please : one sentence in the tree, with the e and the crows. Corbeaux tristes, revenus. Corbeaux après déluge. Branche à corbeaux. Béance brûlante. Arbres à béance, à corbeaux, à bêtises. Arbres idiots, à l'abandon. Arbres sans paroles. Suffocation. Chantier orthophoniste. Sur le bout de la langue, dans l'arrière-gorge, jusqu’au poumon : Asthme, béance, apnée, trouée, souffle court. Souffle coupé. Percée dans la respiration. Répétition du vide. Une voix pour tout le monde, la même, une voix. Pas de buisson ardent. Une voix : Avale ta salive, avale. Répétition du vide. Avale ta salive, avale, respire. Avale. On ne mange plus. Plus personne ne mange. On ne parle pas. Personne ne parle. Il y a longtemps que plus personne ne parle. Personne n'a su comment parler. Une phrase pourtant. Une phrase, après la fin de la parole. Une phrase : l’envol des corbeaux et le silence. Une phrase, en suspension puis suspendue.  Dans l'arbre, une phrase pendue. Dans l'arbre, le plus proche. Pas haut, près du sol, de la route, de l'asphalte. Aucun oiseau. Aucun. Aucun corbeau. Tout le monde a honte dans le ciel. Hésitation à mettre le corps en marche. Hésitation à marcher au soleil, à se mouvoir. Hésitation à quitter l'ombre : On the road again, no ! La station la plus proche est à 32 kilomètres. Aucun wifi. Des bulldozers jaunes, un peu plus loin, en contrebas.

 

Mécano-de-la-General-3