... Si tu n'étais pas mon frère

 

 

1005130-Auguste_et_Louis_Lumière

 

( 11 )

Frères ennemis

 

OASIS ( 1991 )

 

Au départ, il y a le groupe The Rain avec le chanteur Liam Gallagher, bientôt rejoint par Noel Gallagher qui joue de la guitare.

Les deux frangins sont des « grandes gueules » et se disputent souvent, ce qui crée de sérieuses tensions dans le groupe OASIS.

Pendant deux années, ils assurent des concerts à Manchester, puis ils impressionnent le label Creation records lors d’une courte prestation en Ecosse.

En 1993, ils signent chez Sony, puis en 1994,  ils passent à Top of the Pops en interprétant une version sidérante de « My Generation » des Who !

Deux singles : « Supersonic » et « Shakermaker » se classent bien, ils attirent l’attention avec leurs prestations et leurs looks : cheveux à la Paul Mc Cartney version 1964 et grosses lunettes solaires, les frangins se démarquent des autres, en plus, ils sont teigneux et se bagarrent pour des riens.

Le succès leurs arrive avec « Live forever » puis un premier album « Definitively Maybe » qui devient N° 1 des charts.

Normalement, le succès devait engendrer du bonheur pour les membres d’OASIS, mais non !

L’alcool, les drogues, les bagarres entre frangins provoquent un moment le départ de Noel.

Mais le single « Whatever » relance l’OASISMANIA , suivi d’autres tels Acquiesce.

De 1995 à 1997 cela sera du succès pour Oasis, et une sacrée rivalité avec un le groupe Blur.

Le second album sort fin 1995, obtenant des ventes records, les concerts sont complets et le groupe triomphe à Knebworth Park en 1996.

Troisième album en 1997 : « Be Here Now » plus de 800.000 copies vendues en une semaine, une tournée est prévue et se terminera en 1998.

Le groupe se repose pendant quelques mois, perd deux de ses musiciens, et en 2000 le single « Go let it out » se classe N° 1 suivi d’un album qui est critiqué, mais les concerts s’enchainent jusqu’au nouveau départ de Noel.

Il revient assurer son rôle, mais les disputes avec son frère continuent, de nouveaux musiciens s’intègrent au groupe.

Le single « Lyla » les remet en selle, l’album aussi, les concerts sont sold out, c’est la renaissance d’OASIS.

Une dernière bagarre opposant les frangins, conduira au départ définitif de Noel.

Depuis, ils ne se causent plus, et jouent dans des groupes différents.

On peut s’étourdir délicieusement les oreilles avec :

Wonderwall, Be here now, Wathever, Go let it out, Let there be love et Acquiese.

 

Nous terminons ainsi notre  tour forcément incomplet des groupes rock formés de vrais ou de faux frères, mais tous ont marqué de leur empreinte l’histoire de la musique.

2017©

JMC (CROCMORT).

 

 

oasis_fratrie

 

 La FIN  ... DEMAIN !