... PAS de REGRET

 

Logo FF

( 4 )

 

The Walker Brothers ( 1964 )

Ce groupe californien est composé de 3 « faux frères » : Scott : chanteur et bassiste, John : chanteur-guitariste et Gary : batteur.

Scott et John ont un air de ressemblance, ce sont de beaux gosses, ils ont joué ensemble aux USA, rejoints par Gary qui leurs propose un trio sous le nom de Walker Brothers et d’aller en Angleterre tenter leur chance.

Scott a une voix grave et enveloppante, il a un charisme certain et plaît beaucoup aux demoiselles.

John joue bien de la guitare, il est orienté vers le folk-rock, tandis que Gary est rock’n’roll et rythm’n’blues.

En 1965, ils débarquent à Londres, obtiennent très vite des succès grâce à des ballades avec des harmonies vocales superbes…

Ils ont plusieurs numéros uns dans les charts : « Make it easy on yourself », « The sun ain’t gonna shine anymore », « Walking in the rain », « My ship is coming in »,  « No regrets », “Dancing in the street” et “Here comes the night”.

Sur scène, ils étaient accompagnés par une section rhythm’n’blues : The Quotations et le spectacle qu’ils donnaient était du pûr rythm’n’blues.

Vu leurs physiques plus qu’agréables, ils étaient de véritables bêtes de scène, le public féminin les adulait.

Ce groupe américain est un vrai paradoxe dans le monde musical anglais, ils engrangeaient des succès avec des ballades rocks et sur scène ils jouaient comme Geno Washington and The Ram Jam Band.

Mais Scott est le leader du groupe; il devient la coqueluche du tout London.

Ils se séparent en 1968 après une tournée d’adieu au grand dam du public féminin.

Scott s’oriente vers des albums plus personnels dans lesquels sa voix grave fera encore des ravages.

John essaye tant bien que mal de se caser dans les festivals rocks avec ses ballades country.

En 1976, ils se reforment pour « No regrets » et l’aventure se termine en 1978.

Gary a formé un groupe : The Rain.

John a continué sans grand succès une carrière brisée en 2011.

Scott est devenu un incontournable du milieu artistique londonien, il a continué à sortir des albums de plus en personnels.

A écouter en boucle : « Make it easy on yourself », « Dancing in the street », My ship is coming in », « Walking in the rain », « No regrets » et « There goes my baby ».

 

the-walker-brothers-stay-with-me-baby-starclub

La suite ... DEMAIN !