....  & COMBUSTION

 

 

mauvaise H

 

Algorithmes à fragmentation.

Des nuages noirs, des animaux politiques, des témoins amnésiques, un journal déchiré.

Une grenade de substantifs explose : pierre, feu, lumière, peur...

GG1

La scène trépasse en direct sur l'application Périscope.

Des scarabées noirs de grande taille dégoupillent et tirent deux autres grenades de désenclavement qui projettent dix-huit épithètes cisaillés sur un photographe amateur à l'affût du cliché vendeur et éloigne des perturbateurs endocriniens ; la foule hostile des manifestants. ( dixit BFM )

On relève un œdème cérébral, un enfoncement de la boite crânienne, quelques ecchymoses.

Plus loin, le vol d'une carte bleue sans paratonnerre, la perte d'une chaussure, l'écrasement d'un portable et un rire maladif incontrôlé.( non filmé )

 

La photo du photographe blessé, photographiée par un concurrent passera le lendemain à la une de la presse à sensation.

Le picador de Matignon félicitera les forces de l'ordre. ( dixit I télé )

Lacrymos dans les yeux , nuages de fumées, bronchites chroniques et tympans crevés..

L'intensité au paroxysme de l'état d'urgence.

Qui n'a pas sa mutuelle étudiante ?

 

Gestes de guerre sur le trottoir d'en face.

On a déjà oublié... mais... qui sont les ennemis ?

 

Calculez votre indice de bonheur brut, le spectacle est toujours dans la rue, l'audimat en hausse  !!! 

 

cops