... ELZéVIR

 

 

 

13 TYPO sales caractères

 

MINERVE

 

Ne m'appelle pas Peter Pan. Je ne suis pas PP . J'ai déjà trop grandi... je suis vieux maintenant. Léopard gris loin des nuits fauves. Pépé le Moko .. ?

Don't call me Jumping Jack Flash. Je ne suis pas stoned. J'ai décroché... Les médocs me dégouttent, ket,ketty., ketamine... TKO !

 

J'ai toujours figuré dans la marge de gauche. D'abord par choix, ensuite par habitude, trop difficile de retrouver la ligne majoritaire. Cet étroit passage me convient parfaitement, cette minuscule tâche d'encre rouge aussi, je vais y rester même si l'espace libre rétrécit de jour en nuit.

C'est facile de se révolter à 20 ans surtout quand le contexte est favorable. Le plus difficile c'est de tenir la distance, années après années... Les pièges sont nombreux ; la fascination du Forever 27 Club, rejoindre Kurt Cobain ou Amy Winehouse ou mourir à 30 ans dans un film noir et blanc ?!!?

 

Cadavres exquis

 

Jouer la cinquantaine en quarantaine après avoir brulé la moitié de sa vie dans cet étroit chenal est une preuve indéniable de virtuosité. L'avenir s'annonce facile ; il n'y aura plus de changement de cap. Zen au zénith, direction le troisième âge.

J'avoue flirter avec l'idéologie dominante de nos concitoyens ne m'a jamais effleuré l'esprit. J'ai rompu depuis longtemps avec mon double simiesque, l'automobiliste occidental et quitté l'autoroute . Je marche. J'ai chaussée des semelles de vent jusqu'à la tendinite finale. Last Exit to nowhere...

Le minoritaire c'est ce qui concerne tout le monde. Le majoritaire ce qui ne concerne personne. disait Jean Luc Godart.

Major de promo, Mass-medias, Crasse megapole, médiators, mega torts, torticoli spasmodique, pas question pour moi d'être massif. Depuis l'âge de 20 ans je pèse 64 kilos.. ! Je refuse l'obésité sociale, le saturnisme mental. Je pisse bio.

Plutôt être pensif, créatif, intuitif, actif, loin des conglomérats, amas, pesanteurs, trust, cumul, lobby, syndicat, parti politique, club culturiste, comice agricole, concours de boule Quies, élection pestilencielle, ligue des champions et autres réunions de malfaiteurs qui ne sont que leurres, mystification, attrape-nigaud et sinistre farce. Je hais ce besoin de se réchauffer en se collant les uns contre les autres tous les 15 du mois sous les caméras de surveillance de Big Brother video game.

 

RATURE

 

 

Résister au broyage de cerveau universel, à l'anéantissement de l'individu par l'ego, de la culture par la vulgarité, de l'art par la publicité, de la libre pensée par le consumérisme. Résister. Feuille après feuille, phrase après phrase, mot après mot, lettre après lettre . Penser, lire, créer. Refuser la dictature des nouvelles technologies, des automates, des robots, des hamburgers géants, des écrans plasma, des voitures hybrides, des dogmes religieux, des androïdes, des stars du porno, des prix Nobel d'écriture automatique, des promotions vacances, des faiseurs d'opinion.

Résister, quelle magnifique frénésie !!!

Piétiner des téléphones portables, j'avoue ; ça me grise, ça me grise...

J'avance lentement , impassible, paisible. De plus en plus seul, presque invisible, fondu dans l'au delà des apparences. Personne ne me remarque plus. J'ai enfin gagné...

Je ne porte pas de minerve.

Ne m'appelle pas Lord Alzheimer. Je me souviens d'hier. Je pense à demain.

J'ai des fourmis dans le coeur.

 

Don't call me senior Parkisson. Je chante en duo  Shake, baby, shake, avec Jinhee Kim,la soliste, d'After School, un Kpop . ( comprendre Korean Pop group , bande d'ignares ! ).

léon Cobra / 18/09/2012 / texte paru dans  QUETTON

 

 

Nouveau