07 février 2014

Fenêtres intempestives ...

    ... Cuisine à l'américaine           Fenêtre ( ou ne pas naitre cow boy from Brooklyn )   Un troisième homme contemple les bâtiments A et B , replié dans l’immeuble adjacent derrière des stores vénitiens en aluminium flavescent.  Un modèle esthétique à bandes verticales, orientables, idéal pour une surveillance discrète. Il balaye la cour et les étages, l’œil collé à un télescope à miroir, monture équatoriale, qui grossit cinq cents fois la cible. Sur une table... [Lire la suite]
Posté par leoncobra à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2014

POIDS des MOTS ...

    ... STATIONNEMENT POETIQUE ALTERNE           Un poète éclairé écrit des vers luisants Un poète dévergondé des vers peu reluisants   Un poète isolé des vers solitaires        
Posté par leoncobra à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2014

PAUSE MéRIDIENNE ...

    ... PROSE CONTRAIRE           Miser Tamiser   Cerner Décerner   Le Prix Goncourt c’est le bouclier fiscal de l’édition.        
Posté par leoncobra à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2014

LIGNE de MIRE ...

    ... LA  LITTERATURE est un CRIME PARFAIT           La rature est une ligne PARFAITE        
Posté par leoncobra à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2014

PENSUM ...

    ... SOUBRESAUT           Voler Convoler   Router Dérouter   Le tourisme de masse est un pipeline de malfaiteurs masqués.          
Posté par leoncobra à 11:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2014

MARCHANDS de BULLES...

    ... PLANCHE à BILLETS         HEROS EROS OSE OS H OS SOS MORE HEROS    
Posté par leoncobra à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2014

L'étoffe des héros...

    ... ANGOULEME, moi, non plus         Les héros ne meurent jamais le dimanche. Les héros ne meurent jamais sombres et amers. Les héros ne meurent jamais dans leur canapé-lit. Les héros ne meurent jamais d'overdose d'héroïne.   L'étoffe des héros est de mauvaise qualité. NO MORE HEROES Laissons les héros devenir des lâches.   Les héros demeurent à jamais à : l'auberge des hérauts.      
Posté par leoncobra à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]