Hier_Ailleurs



1969

Tactique. Le visage déformé par les tics. Tic-tac. La pendule résonne dans le vestibule. Bulles de savon. Bulles de feu. Feu l’évêque crève dans la baignoire. Noir est la couleur du drapeau. Peau. La peau des autres naturellement. Ment ment. Salope tu n’arrêtes pas de mentir. Tire-toi. Crève ou je tire. Tire au flanc a murmuré l’adjudant. Dents de scie. Quel cinéma. Moi je scie. Je scie du bois. Bois le vin. Vingt soldats boivent en vain pour trouver l’idéal. Vingt soldats. Douze devins fument en vain pour découvrir le carnaval. Va et vient. Je vais et je viens devant le cercueil du sorcier. Fou à lier. Lié au mur par des chaines redoutables.

Table rase. Il voulait faire table rase du passé. Les flics l’ont mis à table. Voilà ce qui s’est passé. Pas assez encore. Dans un coin ils l’ont tassé. Au petit matin une tasse de café. Juste pour repartir pour un interrogatoire de trois heures bien tassées. Cétacée. La baleine et le crabe sont retrouvés. Ils étaient sur la mer calmée. Mets recherchés. Le curé a fini sa curée. L’enculé a fini sa cuvée. Les poules couvent. Le couvent est illuminé. Nez épatés. Tous les gens bien nés sont épatés. Ils ont le regard hébété. Thé au jasmin. Théorum. Ils boivent. Ils théorèment sur le parvis de la cathédrale. Drôle de drame. J’en ai perdu la trame. Le dernier tramway fonce vers Piccadily. Lits d’amour. Amour fou. Fourragères. Ménagères et gérants. En avant la musique ; Atout carreau a crié le mec en déesse. Quelle idée et il a des envies de dieux. Deux heures du matin. Le froid brouillard tombe sur ma peau gercée. C’est assez a crié le requin. Le requiem est fini. Nid d’amour démoli. Nid d’amour dégarni. Garnisons sur le départ. Partage de midi. Dis moi la vérité. Toi. Si tu m’aimes vraiment. Dis moi la vérité.

- T’es pas beau, tu viendras pas sur mon bateau .. !

Cobra / 1969 /


confidences_1949