ZELL AM SEE / AUTRICHE / Lattitude 47-17 33 N / Glissement progressif du conflit ...

... premières escarmourches

Caddy

Cobra utilise Babylist  ( PUB )

Le chalet dominait le lac. Neiges et glaces. Poudreuses et chemins balisés. Je buvais un Rhum chaud, un demi-litre bien tassé avec Bernard et Matthias. Bernard, un étudiant en droit, cinéphile, qui avait vu douze fois

la Collectionneuse

d’Eric Rohmer et portait la mèche comme le héros du film. Matthias, un freak autrichien, fan de Jimi Hendrix qui m’avait adopté, disciple international du Flower Power. Les buches crépitaient dans la cheminée. On regardait par la fenêtre descendre les derniers skieurs avant la nuit quand des chants en français ont éclaté dans la grande salle annexe. Ils étaient une quinzaine de mecs et de nanas à chanter l’Internationale.

 

- C’est qui ?

- C’est l’UNEF ! fit Bernard.

- Y’a que des français dans cette station ?

- Ouais… et les autres cons vont leur répondre.

- Ça y est, c’est parti.

 

La Corpo

de droit avait réagi au quart de tour et entonnait des chants fascistes italiens, le bras tendu. Les deux groupes, debout, face à face à dix mètres s’invectivaient. Les gauchistes enchainaient sur la jeune garde et levaient le poing. Les fachos en rajoutaient une couche en hurlant Sieg Hail puis entonnaient ein heller und ein batzen.

 

la_Collectionneuse

- c’est quoi cette merde, fit Matthias en anglais. Un chant nazi mais c’est interdit ici.

- Heidi, heido, heida, la,la, la !

- Prenez garde… Vlà, la jeune garde !

- Pas terrible leur répertoire. Y’connaisent pas les Stones ou les Beatles, ces primates ?

- Arrachons-nous, vas-y avoir de la casse d’ici peu.

- Allons cuver plus bas…



ZELL_AM_SEE
Cobra & Matthias