Le Corsage Rouge de Pierre Bonnard pend sur un vieux barbelé rouillé à l’ombre des tuyaux percés du Centre Pompidou Le maître des Nabis n’a rien d’un César Borgia Pas fou ce Pierrot là Tout juste un vieil homme dont les lunettes d’écailles composent la réalité sous forme d’estampes japonaises Impressions lézardées Murs de chair crue Tags berlinois vendus au marché de l’art Champ de colza

Tillier2001

Le Corsaire Noir film sous titré Porte ouverte sur une perspective écrasée par l’échelle immobile des valeurs des salaires des peurs éternelles Sourires cosmétiques Rides sur le palier Volcan éteint Façades repeintes Peine perdue Soupir Blême parade dans le brouillard pour les marchands de rêves

 

TT_20041

Le Corsage Noir Vaporeuse suffragette cultivant le rétro en robe crème Images berlinoises Lou Reed Kennedy Fiacre Farce Fesse Fouet Recoin de fenêtre Collages Thierry TILLIER

m_next_280

Le Corsaire Rouge Plan fixe Les derniers rayons de soleil qui lèchent la peau Itinéraire pourpre Des figurants flegmatiques Fade carnaval pour les voleurs d’épaves

 

IMG_8259web

La fille au corsage rouge Film politique classé X Corset Camisole Kannibals Navires échoués sur des plages déminées La dérive reste désespérément touristique Pour les autres c’est simplement l’exil le cauchemar la cour des miracles La Chute

m_15_2006

Le Retour du Corsaire Noir Œuvre d’art contemporaine Léon Cobra 1981 Emotions Deux tibias frénétiquement Ostrogoths Musée d’Iéna

Tierry_Tillier

Après dissipation des brumes matinales, un long silence propice à la réflexion s’impose… L’écriture automatique peut ,elle aussi, être paralysée par l’émotion…

Remix : Après dissipation des brumes matinales, un long silence propice à la méditation s’impose… L’émotion peut, elle aussi, être paralysée par l’écriture automatique.